Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Un manifeste plaidant pour l'accès à la formation professionnelle des jeunes sans-papiers a été remis au Palais fédéral à Berne. Plus de 11'000 personnes et 81 organisations l'ont paraphé.
Quelques 200 sympathisants s'étaient réunis au centre ville en début d'après-midi à l'appel des organisateurs de la campagne "Aucun enfant n'est illégal". Parmi elles, plusieurs jeunes délégués du Parlement des enfants.
Plus tard, une délégation s'est rendue au Palais fédéral pour remettre le manifeste à des représentants des Départements fédéraux de justice et police (DFJP) et de l'économie (DFE). "Nous espérons qu'il sera vu et pris en compte par les conseillères fédérales Eveline Widmer-Schlumpf et Doris Leuthard", a indiqué Lisa Weiller, coordinatrice de la campagne.
Le dépôt de ce manifeste intervient dans la perspective d'un vote du Conseil des Etats prévu le 14 juin. Le Conseil national avait créé la surprise le 3 mars en acceptant les motions de Luc Barthassat (PDC/GE) et Antonio Hodgers (Verts/GE). Celles-ci visent à ce que les enfants de clandestins qui ont suivi l'école en Suisse puissent ensuite entamer une formation professionnelle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS