Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La formation, la recherche et l'innovation bénéficieront d'au moins 26 milliards de francs pour les années 2013 à 2016. Après le Conseil des Etats, le National a approuvé mardi ce crédit à une large majorité. Il veut en outre une rallonge d'environ 300 millions pour certains domaines et une hausse linéaire des budgets.

Sur la période concernée, les crédits approuvés par les deux Chambres augmenteront de 3,7% par an en moyenne. L'enveloppe pour l'encouragement de la formation, de la recherche et de l'innovation (FRI) se monte à 23,878 milliards pour quatre ans. Les contributions atteignent 26,079 milliards si on ajoute les fonds prévus pour les programmes-cadres européens de recherche.

Suivant l'avis de sa commission préparatoire, le National a approuvé par 109 voix contre 62 une hausse supplémentaire de 103 millions pour les Ecoles polytechniques fédérales (EPF). Il souhaite que celles-ci reçoivent 9,58 milliards, au lieu des 9,48 prévus par le Conseil fédéral et approuvés par le Conseil des Etats.

Forte hausse des étudiants

Dans la même proportion, le plénum veut aussi que les Universités reçoivent 2,61 milliards, soit 54 millions de plus que souhaité par les sénateurs. Le Fonds national de la recherche scientifique (FNS) doit obtenir 3,92 milliards au lieu des 3,84 prévus et la Commission pour la technologie et l'innovation 605 millions (+10%). Tous les partis, sauf l'UDC et une partie du PLR et du PDC, ont voté pour cette rallonge totale de 300,9 millions de francs.

Les crédits voulus par le gouvernement et le Conseil des Etats sont insuffisants par rapport à la croissance de la population estudiantine, a plaidé Fati Derder (PLR/VD), au nom de la commission. Les EPF, par exemple, dénombrent 6% d'étudiants en plus par an, alors que leur budget n'augmente que de 2,4%, ont indiqué plusieurs orateurs.

Le National a aussi souhaité un lissage des crédits pour les EPF, les Universités et le FNS. Le taux de croissance prévus pour les deux premières années est relativement faible, puis augmente fortement pour 2015-2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS