Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Parti en pole position, Jenson Button (GB/McLaren-Mercedes) n'a connu aucun problème pour s'imposer sur le circuit de Spa-Francorchamps, lors d'un Grand Prix de Belgique qu'il a mené de bout en bout.
Bien placées sur la ligne de départ, les Sauber de Kamui Kobayashi (Jap) et Sergio Perez (Mex) ont vu leurs espoirs de victoire tués dans l'oeuf, à la suite d'un accrochage survenu dès le premier virage.
En venant tamponner le côté gauche de la McLaren-Mercedes de Lewis Hamilton (GB), le Franco-Suisse Romain Grosjean (Lotus) a provoqué un carambolage monstre dans lequel les voitures de Fernando Alonso (Esp/Ferrari) et de Sergio Perez (Mex/Sauber) se sont retrouvées impliquées. La voiture de sécurité a été obligée d'intervenir cinq tours durant, le temps d'évacuer les débris des quatre monoplaces contraintes à un abandon précoce.
Sauber a payé un lourd tribut à cet incident de course. Outre l'élimination de son pilote mexicain Perez, parti de la deuxième ligne, l'écurie suisse a vu cet accident ruiner les espoirs de Kamui Kobayashi, qui avait réalisé le deuxième temps des qualifications. Contraint de s'arrêter aux stands pour y effectuer des réparations, le Japonais n'a regagné la course qu'en 20e position. Il a terminé au 13e rang.
De son côté, Jenson Button a conservé sans encombre la première place obtenue après sa pole position. Jamais inquiété, le Britannique a connu une journée tranquille, devançant Sebastian Vettel (All/Red Bull) d'un peu plus de treize secondes. Le podium est complété par le Finlandais Kimi Raikkonen (Lotus).
Par ailleurs, Romain Grosjean a été suspendu pour une course, le Grand Prix d'Italie le 9 septembre à Monza, à la suite du carambolage dont il a été jugé responsable. Le Franco-Suisse devra également s'acquitter d'une amende de 50'000 euros (60'000 francs)
Les commissaires de course ont estimé que Grosjean avait commis une "faute extrêmement grave" assortie d'une "erreur de jugement", en "éliminant" Alonso et Hamilton, deux des "principaux animateurs du championnat".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS