Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'écurie Lotus de formule 1 est en train de renégocier ses dettes avec des créditeurs. Cela fait suite à une action en justice initiée lundi au tribunal de commerce de Londres.

L'avenir du Lotus F1 Team "n'est pas menacé", a indiqué son directeur général, Matthew Carter, au magazine Autosport. En effet, l'équipe a obtenu un sursis jusqu'au 20 juillet, le temps de trouver un accord avec ses créditeurs, suite à une mise en demeure collective ("winding up order") déposée lundi.

Lotus, 4e du Championnat du monde de F1 en 2012 et 2013, a rétrogradé au 8e rang en 2014 et n'a marqué que 29 points cette saison. Son actionnaire principal, le fonds luxembourgeois Genii Capital, est dirigé par Gérard Lopez qui ne vient plus que très rarement dans le paddock de F1. Il est actuellement "occupé par d'autres projets", a indiqué Carter à Silverstone vendredi, avant le GP de Grande-Bretagne.

"Des fournisseurs ont souhaité lancer cette démarche, suite à ce qui est arrivé à Caterham et Marussia", a aussi expliqué Carter, en faisant référence aux dépôts de bilan des deux écuries anglaises, en octobre dernier. Caterham a ensuite été liquidée, alors que Marussia est repartie en 2015 sous le nom de Manor.

Selon Carter, certains accords ont déjà été trouvés, ce qui a permis d'obtenir le sursis jusqu'au 20 juillet, et "deux ou trois fournisseurs en profitent pour demander de l'argent que nous ne leur devons pas. On s'en occupe aussi", a-t-il précisé.

Les difficultés actuelles de Lotus pourraient accélérer la reprise de l'écurie, basée à Enstone, par Renault. Le motoriste français, qui fournit cette année des V6 turbo hybrides aux écuries Red Bull et Toro Rosso, réfléchit depuis plusieurs mois à la poursuite de son engagement en F1.

Le rachat de Lotus, qui s'appelait Renault F1 quand Fernando Alonso est devenu champion du monde en 2005 et 2006, fait partie des options envisagées très sérieusement par la marque française.

ATS