Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sébastien Buemi (Renault e.dams) a sans doute perdu l'essentiel de ses espoirs dans la course au titre en formule E. Le Vaudois, éliminé samedi soir à Punta del Este, compte 57 points de retard.

Vainqueur en Uruguay, le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah) occupe solidement la tête du classement après six des douze courses au programme. Il totalise 109 points, contre 79 pour le Suédois Felix Rosenqvist (Mahindra), 76 pour le Britannique Sam Bird (DS Virgin) et 52 pour Buemi.

Alors classé en 6e position, Buemi a commis une petite erreur lourde de conséquences en tentant de dépasser Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler). Il a touché le mur avec son train arrière, ce qui a cassé sa suspension et l'a obligé à changer de voiture bien avant la mi-course. Sa deuxième monoplace n'a ensuite pas eu assez d'énergie pour rallier l'arrivée.

"C’est une mauvaise journée pour moi. Je me sens vraiment désolé pour l'équipe. En touchant le mur, j'ai ruiné nos chances de podium. Nous avions une voiture qui nous permettait de viser un tel résultat, puisque je me trouvais devant Bird qui a terminé troisième", a expliqué Buemi, qui avait gagné à Punta del Este en 2015 et 2016.

Le pilote suisse tentera de prendre sa revanche lors du prochain e-Prix à Rome le 14 avril.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS