Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La formule E ne fera pas étape cette année à Monaco. La Principauté l'a affirmé mercredi.

Monaco ne pourra pas accueillir de e-Prix de Formule E le 4 juin prochain à la place de Moscou, en cas de désistement de la capitale russe, a annoncé le gouvernement de la Principauté.

"Le défi technique, l'enchaînement des événements prévus et les contraintes incompressibles du calendrier ne permettent malheureusement pas d'assurer, dans des conditions satisfaisantes, la tenue de cette manifestation", explique le gouvernement princier dans un communiqué. Il a assuré que "les services de l'Etat, associant l'ensemble des acteurs concernés avec au premier rang l'Automobile Club de Monaco, ont envisagé tous les scénarios afin d'y parvenir".

"L'accueil de ce e-Prix, dans l'hypothèse de l'annulation de l'étape de Moscou, n'est pas envisageable en l'état des délais. Les discussions se poursuivent avec le promoteur de la Formula-E pour que, dès l'année prochaine, un e-Prix puisse être à nouveau organisé à Monaco", conclut le communiqué. A Sotchi, en marge du GP de F1 qui a eu lieu dimanche, des journalistes russes sur place avaient évoqué un risque d'annulation de l'e-Prix de Moscou.

Près de 20'000 spectateurs avaient assisté l'an dernier, lors de la saison inaugurale de la Formule E, au 1er e-Prix de Monaco, sur le bas du tracé du fameux GP de F1. Le circuit mesurait 1,7 km autour de la Piscine, de l'épingle de la Rascasse et le long du port de la Principauté, sans passer par le Casino et le tunnel. La victoire était revenue à Sébastien Buemi.

ATS