Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fort séisme au Mexique, 13 morts dans un accident d'hélicoptère

Au son des sirènes, des milliers de personnes sont sorties précipitamment des immeubles à Mexico pour rejoindre des places ou des avenues et tenter ainsi d'éviter la possible chute de bâtiments.

KEYSTONE/EPA EFE/DAVID GUZMAN

(sda-ats)

Un puissant séisme a secoué vendredi le sud-ouest du Mexique. S'il n'a pas fait de victimes, treize personnes ont, néanmoins, trouvé la mort dans l'accident d'hélicoptère du ministre mexicain de l'Intérieur, lui-même sain et sauf, qui se rendait sur la zone touchée.

"Nous avons récupéré sur place les corps de douze personnes: cinq femmes, quatre hommes, deux petites filles et un petit garçon. Une autre personne est décédée à l'hôpital de Jamiltepec" et quinze autres ont été blessées, selon les autorités judiciaires de l'Etat de Oaxaca (sud), où s'est produit l'accident vendredi soir.

Le ministre Alfonso Navarrete voyageait en compagnie du gouverneur de l'Etat d'Oaxaca, Alejandro Murat, et de plusieurs fonctionnaires.

"Le ministre Naverrete et le gouverneur Alejandro Murat ainsi que l'équipage sont sains et saufs", a tweeté le président mexicain Enrique Peña Nieto. "Malheureusement, plusieurs personnes au sol ont perdu la vie et d'autres sont blessées", a-t-il ajouté, avant de présenter ses condoléances aux familles des victimes.

Risque de tsunami écarté

L'hélicoptère se dirigeait vers la ville de Pinotepa de San Luis, à environ 600 km au sud de Mexico, dans la zone frappée quelques heures plus tôt par le séisme. La secousse a été évaluée à 7,2 par le service géologique mexicain et l'institut américain de géophysique USGS.

Selon ce dernier, l'épicentre du tremblement de terre était situé au nord-est de Pinotepa de Don Luis dans l'Etat de Oaxaca, près de la côte pacifique. Le centre d'alerte au tsunami du Pacifique a immédiatement écarté le risque de tsunami.

Des images circulant sur les réseaux sociaux montraient plusieurs maisons endommagées dans cette localité. Les autorités ont signalé des dommages structurels à plusieurs immeubles de la ville ainsi qu'à Santiago Jamiltepec dans le même Etat de Oaxaca. "Des abris ont été ouverts pour les personnes affectées" a indiqué le gouverneur de cet Etat sur Twitter.

La profondeur de l'épicentre, à 37 km selon l'USGC, pourrait expliquer pourquoi cette secousse violente n'a finalement eu que peu de conséquences. Le tremblement de terre a, en effet, été ressenti dans les Etats d'Oaxaca, Guerrero, Puebla, Morelia, Colima et Jalisco ainsi que dans la capitale du Guatemala, plus au sud.

Séisme capté

A Mexico, distante de près de 600 kilomètres de l'épicentre, de grands immeubles se sont mis à vaciller pendant plus d'une minute alors que résonnaient déjà le système d'alarme, annonciateur d'une secousse imminente.

Au son des sirènes, des milliers de personnes sont sorties précipitamment des immeubles pour rejoindre des places ou des avenues et tenter ainsi d'éviter la possible chute de bâtiments. "La ville fonctionne normalement, les dégâts sont très mineurs" a déclaré le maire de la mégapole de 20 millions d'habitants, Miguel Angel Mancera, en début de soirée sur Milenio TV.

La capitale est dotée d'un système d'alerte destiné à avertir la population quelques instants avant un séisme. Ce dispositif fonctionne grâce à une centaine de capteurs placés le long de la côte Pacifique, où le risque d'un séisme est le plus grand.

Cela peut prendre une minute aux ondes sismiques pour atteindre la capitale, à plusieurs centaines de kilomètres de là, mais les dégâts peuvent y être considérables, car la mégapole est bâtie sur le sol très meuble d'un ancien lac.

Deux autres violents séismes

En septembre dernier, un violent séisme avait déjà dévasté cette région du sud du Mexique. Mesuré à 8,2, il avait fait 96 morts principalement dans l'Etat d'Oaxaca.

Puis le 19 septembre, au 32e anniversaire de l'énorme séisme de 1985 qui avait tué 10'000 personnes, une secousse de magnitude 7,1 avait frappé Mexico, faisant 369 morts.

Situé à la jonction de cinq plaques tectoniques, le Mexique est l'un des pays du monde où l'activité sismique est la plus forte.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.