Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un puissant tremblement de terre, de magnitude 6,7, a frappé l'Etat de Guerrero, au sud du Mexique, dans la soirée de samedi, et violemment secoué la capitale. La secousse a causé la mort de deux personnes, selon un bilan officiel.

Le séisme, d'une durée inhabituellement longue, s'est produit à 19h47 locales (02h47 en Suisse) et son épicentre s'est situé dans l'Etat du Guerrero, à 166 km au sud-ouest de Mexico, a indiqué l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS), basé à Miami. La secousse a été localisée à une profondeur d'environ 65 kilomètres.

Deux personnes sont mortes et deux femmes ont été blessées dans le Guerrero, a indiqué le porte-parole du gouvernement de cet Etat. "Les dégâts les plus importants se trouvent à Iguala car l'épicentre était très proche", a précisé un porte-parole des services d'urgence de l'Etat.

Alarmes à Mexico

A Mexico, de nombreux habitants qui assistaient à des soirées organisées par diverses institutions à l'occasion des fêtes de Noël ont abandonné les étages des immeubles du centre ville au milieu des cris d'alarme pour se précipiter dans la rue.

Dans la capitale, le problème le plus grave est l'interruption du courant électrique à 25 endroits, a affirmé le directeur des services de Protection civile du District fédéral, Elias Moreno.

Pèlerins

Le chef du gouvernement du District fédéral, Marcelo Ebrard, a cependant précisé que les transports en commun, y compris le métro, de même que les installations de l'aéroport fonctionnaient normalement.

Le tremblement de terre s'est produit alors que des milliers de pèlerins ont commencé à arriver à Mexico pour participer aux célébrations de la fête de la vierge de Guadalupe, patronne du Mexique, le 12 décembre. En 1985 un séisme de magnitude 8,1 avait fait au moins 10'000 morts à Mexico.

ATS