Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Forte croissance en vue malgré de faibles exportations, selon UBS

Zurich/Bâle - UBS a révisé à la hausse ses prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) pour la Suisse. Le PIB devrait progresser de 2,7% cette année et de 2,3% en 2011, contre des hausses annoncées précédemment de 2,5% en 2010 et de 2,1% l'an prochain.
Différents éléments soutiennent l'économie suisse, même si la force du franc a un impact négatif sur les exportations, a expliqué jeudi UBS en commentant les résultats de son enquête trimestrielle. Grâce à la libre circulation des personnes, les entreprises peuvent plus facilement engager du personnel qualifié, ce qui engendre un fort accroissement de la population.
Cette hausse soutient la consommation et augmente la demande en logements. Grâce à l'effet conjugué de la politique monétaire extrêmement expansive de la Banque nationale suisse (BNS) et de la relance économique mondiale, l'économie suisse devrait donc, en 2011 aussi, dépasser la plupart des prévisions, a précisé la grande banque. En 2012, le PIB devrait croître de 2,1%.
Cette croissance forte devrait entraîner une hausse du taux d'inflation qui passerait de presque 0% actuellement à près de 2% en 2012, prévoit UBS.
Les entreprises interrogées par UBS attendent cependant, après une forte reprise, un léger tassement de l'évolution au 4e trimestre 2010. L'indicateur conjoncturel de la banque évolue à de très hauts niveaux et indique actuellement une croissance économique comprise entre 3 et 4% pour la seconde moitié de l'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.