Le festival de littérature de Loèche-les-Bains (VS) a enregistré 3800 entrées. Il a égalé son record de fréquentation de l'an dernier, malgré l'annulation d'une de ses têtes d'affiche, la romancière turque Asli Erdogan, critique du régime d'Ankara, qui était malade.

Sa compatriote Ece Temelkuran, elle aussi critique du régime de Recep Tayyip Erdogan, et trois autres écrivains invités ont dû renoncer à se rendre dans la station haut-valaisanne. "Le fait que le festival attire autant de visiteurs malgré des annulations de poids montre que nos efforts en valent la peine", se sont félicités dimanche les co-directeurs Hans Ruprecht et Anna Kulp.

Au total, 32 auteurs ont assuré des lectures et des discussions de vendredi à dimanche. Le public a notamment apprécié les événements vespéraux dans le centre thermal. Vendredi, la soirée s'est terminée à minuit au col de la Gemmi, à 2350 mètres d'altitude, où le Grison Arno Camenisch a lu son dernier roman, "Der letzte Schnee".

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.