Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les investissements directs de la Suisse à l'étranger ont plus que doublé l'an dernier, passant à 67 milliards de francs contre 30 milliards en 2009. Cette hausse découle surtout des opérations effectuées par les sociétés financières et les holdings étrangères.

Ces fortes fluctuations pour ce type d'opérations n'ont toutefois rien d'exceptionnel et sont souvent sans lien avec l'évolution générale des investissements directs, note la Banque nationale suisse (BNS) dans son rapport publié mardi.

Abstraction faite de ce groupe, les exportations de capitaux ont néanmoins considérablement augmenté, passant de 29 milliards de francs en 2009 à 39 milliards l'an passé. Les assurances et les banques ont sensiblement contribué à cette progression, tandis que les industries ont moins investi hors de leur pays d'origine qu'en 2009.

Quant aux investissements directs étrangers en Suisse, ils ont diminué de 31,8% à 21 milliards de francs, contre 31 milliards en 2009.

ATS