Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, décembre s'est révélé 2,5 à 3,5 degrés plus chaud que la moyenne des 50 dernières années. Il a plu ou neigé deux fois plus que d'habitude au Nord de la Suisse et dans les Alpes. Le Sud a en revanche reçu moins de précipitations.

Si la neige s'est fait attendre au début du mois, la météo s'est rattrapée durant le dernier tiers de décembre. L'or blanc a en effet recouvert largement les pistes pour les vacances de Noël et a même fait quelques apparitions en plaine.

Ce temps hivernal tempétueux bloquait partiellement la circulation ferroviaire dans les Alpes vendredi après-midi. A cause du danger d'avalanches, les chemins de fer Matterhorn Gotthard Bahn (MGB) ont dû stopper le trafic. Les services de ferroutage de la Furka sont également arrêtés.

Glacier-Express

Les voyageurs du Glacier-Express reliant le Valais aux Grisons doivent par ailleurs faire un détour par Zurich. Le parcours Disentis - Brigue est interrompu entre Dieni et Realp.

Une amélioration de la situation n'est pas en vue: 2011 se terminera sur des précipitations, écrit Meteonews. De nouvelles chutes de neige étaient attendues dans la nuit de vendredi à samedi.

Dans les Alpes centrales et valaisannes, il devrait tomber entre 40 et 50 cm de neige fraîche, a indiqué à l'ats Marco Soll de MétéoSuisse. La limite de la neige remontera à 1500 mètres.

Autre conséquence de ces nouvelles chutes de neige massive, le danger d'avalanche est au plus haut, à un niveau 4 sur une échelle de 5, a indiqué vendredi l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches. Elles peuvent atteindre des dimensions importantes, et menacer les voies de communication exposées. En dehors des pistes sécurisées, les plus grandes prudence et retenue sont nécessaires.

ATS