Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe taïwanais Foxconn, un des grands sous-traitants d'Apple, Nokia et Sony, a admis qu'il n'était pas en mesure d'assembler l'iPhone 5 assez rapidement pour satisfaire la demande. Le design du smartphone serait en cause.

"Nous ne pouvons pas répondre aux exigences d'Apple. Nos envois sont insuffisants (...) au regard de la forte demande du marché", a reconnu le président du groupe, Terry Gou, lors d'une conférence de presse mercredi soir.

M. Gou a imputé ces délais au design particulier du dernier smartphone d'Apple qui complique, selon lui, le processus de production. Il n'a cependant pas été plus précis à ce sujet, et s'est refusé à dire s'il envisageait de faire appel à d'autres industriels pour assembler l'iPhone et honorer les commandes.

Chiffre décevant

Apple avait annoncé le 24 septembre avoir vendu plus de 5 millions d'unités de son iPhone 5. Ce chiffre avait toutefois déçu les analystes, qui pour certains espéraient le double.

Or le même jour, l'opérateur télécom américain AT&T avait déploré ses stocks insuffisants face à la forte demande suscitée par le nouvel iPhone 5 d'Apple, confirmant les craintes sur la capacité d'Apple à produire suffisamment vite pour répondre à la demande.

"Les problèmes d'approvisionnement n'auront pas d'impact à long terme sur le titre d'Apple. Ils devraient être résolus d'ici un à deux mois compte tenu des capacités de Hon Hai (autre nom de Foxconn) et de sa main-d'oeuvre", selon Mars Hsu, analyste chez Grand Cathay Securities.

Foxconn, numéro un mondial des composants pour ordinateurs, produit en Chine, où il emploie 1,2 million de personnes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS