Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Frédéric Hainard confirme une relation avec une collaboratrice

Neuchâtel - Frédéric Hainard a confirmé sa relation amoureuse avec une employée de son département. Sur le site internet du Département cantonal de l'économie, le conseiller d'Etat écrit que le temps est venu pour lui de s'exprimer publiquement sur les reproches sans cesse sous-entendus.
Le chef du Département cantonal de l'économie (DEC) précise, "pour couper court" selon lui, qu'il est tombé amoureux de cette personne avant que celle-ci ne soit engagée à l'Etat. L'intéressée est en effet employée du Service cantonal de surveillance et des relations au travail (SSRT), qui dépend du département de l'économie.
Le SSRT figure au coeur des abus de pouvoir présumés reprochés au conseiller d'Etat. La Commission d'enquête parlementaire (CEP) devra éclaircir les conditions de recrutement de l'amie de Frédéric Hainard, lequel maintient de son côté ses affirmations sur l'impartialité de la procédure.
Dans sa déclaration, le conseiller d'Etat ajoute qu'il tenait à régler la situation avec sa famille et ses proches avant de s'exprimer publiquement. "Je déteste les circonstances qui m'amènent à parler aujourd'hui de ceux qui me sont le plus chers", affirme-t-il à ce sujet.
Agé de 35 ans, marié et père de deux filles, Frédéric Hainard évoque aussi "le bouleversement sentimental" suscité par sa liaison amoureuse, "en particulier quand on a des enfants".
Le conseiller d'Etat précise aussi qu'il s'exprime publiquement "pour la première et la dernière fois" sur les faits dont il aura à répondre. Selon lui, il a attendu la nomination de la CEP pour se livrer à des révélations, afin "d'éviter le reproche d'instrumentaliser l'émotion".
Le chef du DEC a publié la note le concernant à titre personnel. Celle-ci n'a pas fait l'objet d'un communiqué libellé au nom du Conseil d'Etat. Jean Studer, président du gouvernement, a indiqué qu'il ne ferait "pas de déclaration".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.