Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

François Hollande a subi en un mois une spectaculaire chute de 11 points de sa popularité, à 43% de satisfaits, tandis que son premier ministre Jean-Marc Ayrault perdait 7 points, à 50%, dans un sondage Ifop réalisé pour le "Journal du dimanche".

Le président français voit ainsi sa cote de popularité tomber à son niveau le plus bas depuis son élection le 6 mai dernier, tous sondages confondus. Les Français se disaient à 61% satisfaits de son action dans le même sondage en mai.

Il obtient un bon score chez les sympathisants du Parti socialiste (84% de satisfaits), du Front de gauche (71%) ou des écologistes (60%) mais sa cote s'effondre auprès des sympathisants de l'UMP (9%) et du Front national (18%). Ces chiffres confirment une tendance donnée cette semaine par deux autres instituts de sondage.

Le chef de l'Etat recueille ainsi 46% de bonnes opinions dans le baromètre BVA-Orange-L'Express-France Inter et 49% dans un sondage LH2 pour le Nouvel observateur, tous deux publiés lundi.

Lors d'un déplacement samedi à Ludwigsbourg, en Allemagne, François Hollande a évoqué ces sondages en disant vouloir être jugé sur les résultats de son action plutôt qu'en fonction des "hauts et des bas" des niveaux de popularité.

"Il y a dans un mandat des hauts, des bas, ce qui compte c'est le cap qui est fixé les moyens de l'atteindre et la force que l'on met pour obtenir les résultats", a-t-il dit lors d'une conférence de presse commune avec la chancelière.

Le sondage Ifop a été réalisé par téléphone du 13 au 21 septembre auprès d'un échantillon de 1869 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS