Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Franc trop cher: pas de nouvelle intervention de la part de la BNS

Berne - La Banque nationale suisse n'a pas à intervenir davantage pour atténuer la cherté du franc suisse sur le marché des devises, estime Eveline Widmer-Schlumpf. Elle a fait ce qui était en son pouvoir au bon moment, a expliqué la ministre des finances devant le Conseil national.
La BNS a tenté de freiner l'appréciation du franc suisse entre mars 2009 et mai 2010 au moyen d'interventions massives sur le marché des devises, a rappelé la conseillère fédérale, en répondant à une question de Christian Levrat (PS/FR). Mais il n'est plus possible d'investir davantage dans l'euro.
"Nous devrons probablement continuer de vivre avec une pression à la hausse sur notre monnaie tant qu'une solution ne sera pas trouvée à la crise de l'endettement européenne et que les incertitudes sur la situation financière et économique américaine demeureront".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.