Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

France: 21 millions supplémentaires débloqués pour le patrimoine

Le Loto du patrimoine a été organisé à l'initiative de Stéphane Bern (à gauche), chargé par Emmanuel Macron d'une mission sur la sauvegarde du patrimoine (archives).

Keystone/AP Pool EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON

(sda-ats)

Le gouvernement français a annoncé jeudi le déblocage de 21 millions d'euros dédiés à la restauration du patrimoine. Ce montant va s'ajouter aux 20 millions de recettes générées par le Loto du patrimoine, après le bras de fer entre Stéphane Bern et Gérald Darmanin.

La "mobilisation exceptionnelle" des Français dans le cadre du Loto du patrimoine devrait permettre de générer 20 millions d'euros au profit de la Fondation du patrimoine, ont annoncé les ministres des Comptes publics Gérald Darmanin et de la Culture Franck Riester. "Afin d'accompagner cet élan populaire en faveur de la restauration du patrimoine français, les ministres annoncent le déblocage de 21 millions d'euros", précisent-ils dans un communiqué commun.

Cette annonce intervient après un début de controverse sur la destination des recettes du jeu, en particulier des taxes perçues par l'Etat.

Colère de Stéphane Bern

"Les recettes qui viennent directement du jeu mis en place par la Française des Jeux (...) en dehors des frais de gestion (...) sont affectées à ce qui est prévu, c'est-à-dire le patrimoine, (mais) les taxes sont touchées par l'Etat", a déclaré lundi soir M. Darmanin, interrogé par un député lors de la discussion du projet de loi de finances pour 2019.

L'instigateur du Loto du patrimoine, l'animateur Stéphane Bern, lui a ensuite demandé dans les médias et sur Twitter de "faire un geste et renoncer à ce prélèvement pour que tout soit destiné à sauver le patrimoine en péril qui, de toute façon, est à la charge de l'Etat".

Selon les chiffres communiqués par Bercy, sur 200 millions d'euros de recettes du Loto du patrimoine, l'essentiel va aux joueurs (144 millions), à la Française des jeux (FDJ, 22 millions) et à la Fondation du patrimoine (20 millions). L'Etat perçoit, lui, 14 millions de taxes.

Stéphane Bern, chargé par l'Elysée d'une mission sur la sauvegarde du patrimoine, avait déjà haussé le ton dans les médias contre le gouvernement début septembre. Il a ainsi obtenu que la Fondation du patrimoine bénéficie non seulement du fruit des taxes liées au "Loto du patrimoine", mais aussi du déblocage de sept millions d'euros supplémentaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.