Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Une fausse alerte à la bombe a provoqué dimanche l'évacuation de 30'000 pèlerins des sanctuaires de Notre-Dame-de-Lourdes, dans les Hautes-Pyrénées. Les différents sites ont été sondés par les démineurs de la police, mais aucun engin explosif n'a été découvert.
"L'appel vers 12H00 venait d'une cabine téléphonique et d'un homme au fort accent +méditerranéen+ qui paraissait assez déterminé", a déclaré le préfet des Hautes-Pyrénées, René Bidal. "Nous devions envisager l'hypothèse avec sérieux", a-t-il ajouté.
L'alerte à la bombe indiquait que quatre bombes devaient exploser à 15H00 (13H00 GMT) sur le site où 30'000 personnes se trouvaient dimanche autour de la grotte de Lourdes à l'occasion de la fête de l'Assomption (montée au ciel de la Vierge Marie) célébrée le 15 août.
Un message demandant aux pèlerins de quitter les sanctuaires a été diffusé en six langues et l'évacuation s'est faite dans le calme, a constaté un photographe. Le site a rouvert pour la procession prévue, un moment fort du pèlerinage.
Une précédente alerte à la bombe avait été déclenchée à Lourdes le 27 octobre 2002. L'église souterraine Saint Pie X, la plus grande des sanctuaires, qui comprennent 22 lieux de culte sur 50 hectares, avait alors été évacuée.
Selon l'Eglise catholique, la Vierge serait apparue à la jeune bergère Bernadette Soubirous au milieu du XIXe siècle dans la grotte. La fête de l'Assomption est l'une des journées où l'affluence est la plus forte de l'année à Lourdes.
Centre de pèlerinage catholique depuis 1858, Lourdes a accueilli en 2009 près de 6,3 millions de visiteurs venus du monde entier, selon le secrétariat général du sanctuaire, dont environ 60'000 malades et invalides.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS