Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Allianz estime que les assureurs devront débourser 300 millions de dollars (290 millions de francs) après la catastrophe de l'Airbus de Germanwings dans les Alpes françaises. Ce chiffre représente environ 20% des primes du marché mondial de l'assurance aéronautique.

Il fournit une première indication aux compagnies, plus de 30, qui vont devoir partager le fardeau financier de la catastrophe, manifestement provoquée à dessein par le copilote. L'accident a coûté la vie aux 150 personnes qui étaient à bord de l'appareil.

Cette estimation inclut la perte de l'avion, évaluée à environ 6,5 millions de dollars, les opérations de secours et de recherches, les frais juridiques et l'indemnisation des proches des victimes, a-t-on appris lundi de sources internes au secteur de l'assurance.

Allianz s'est dit à la tête du pool d'assureurs. Parmi les autres assureurs figureraient notamment l'américain AIG et le suisse Swiss Re.

Prière à Rome

Une prière oecuménique à la mémoire des 150 victimes du crash a rassemblé lundi soir des centaines de diplomates et de fidèles à l'église allemande de Rome. Les ambassades d'Allemagne, d'Espagne et de France avaient organisé cette veillée dans la vaste église Santa Maria dell'Anima, près de la place Navone.

Beaucoup d'ambassadeurs et de diplomates des missions auprès du Saint-Siège étaient présents. Des jeunes et des familles, surtout allemands, vivant à Rome, y ont aussi participé.

L'A320 s'est écrasé le 24 mars dans les Alpes françaises, à la suite semble-t-il d'une décision délibérée du copilote, tuant les 150 personnes qui se trouvaient à bord. La majorité des victimes sont originaires d'Allemagne et d'Espagne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS