Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Des pluies torrentielles, d'une violence inouïe selon les habitants de la région, se sont abattues dans le sud-est de la France. Elles ont provoqué des inondations faisant au moins 19 morts et plusieurs disparus, selon un bilan officiel.
Dans la seule ville de Draguignan, où 10 personnes sont mortes, l'eau est montée de plus de deux mètres dans les rues, 300 mm de pluies sont tombés en quelques heures, "ce qui est énorme", a commenté Corinne Orzechowski, responsable de la préfecture du département du Var.
Le président Nicolas Sarkozy a exprimé sa "vive émotion" et "demandé au gouvernement de tout mettre en oeuvre pour apporter" aux victimes "tout l'appui nécessaire et faire jouer la solidarité nationale". L'Elysée a annoncé qu'il se rendrait dans le Var dès le début de la semaine prochaine.
Devant l'ampleur des dégâts, l'administration pénitentiaire a décidé l'évacuation de 500 détenus de la prison de la ville. Des chapelles ardentes ont été mises en place à l'hôpital de la ville. Selon Météo-France, "ce phénomène revêt un caractère exceptionnel" qui n'avait plus été observé depuis 1827.
Jusqu'à 200'000 foyers ont été privés d'électricité dans le département du Var, au plus fort des intempéries. Ils étaient encore entre 70 à 80'000 mercredi en milieu de journée à ne pas avoir de courant, selon la préfecture qui a indiqué que le réseau de téléphonie était également perturbé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS