Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Serge Aurier comparaîtra en justice le 26 septembre pour violences sur des policiers à la sortie d'une boîte de nuit de la capitale française, a-t-on appris de source judiciaire.

Le défenseur ivoirien du PSG conteste cependant ces accusations et a porté plainte en retour pour violences policières, selon la même source.

Serge Aurier a été interpellé lundi à l'aube et placé en garde à vue après une sortie de boîte de nuit "un peu agitée", et une altercation avec des policiers lors d'un contrôle, d'après une source policière.

Mais le joueur nie avoir volontairement porté un coup de coude au thorax d'un des policiers. Il affirme que ces derniers étaient agressifs et a déclaré avoir lui-même reçu des coups, faisant constater une blessure au front et à la lèvre inférieure, a précisé son entourage.

ATS