Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Toulouse - Une petite fille de deux semaines est morte jeudi soir, jetée par la fenêtre de sa chambre depuis le huitième étage d'un immeuble de Toulouse, dans le sud-ouest de la France. Sa mère, soupçonnée d'avoir commis le geste, a été interpellée.
"Il y a toutes les raisons de penser que cet enfant a été jeté par la fenêtre par sa mère. Le bébé est mort sur le coup", a déclaré le procureur de Toulouse après s'être rendu dans l'appartement.
Au moment du drame, vers 19h00, la jeune femme de 34 ans, sans profession, se trouvait seule à l'intérieur de l'appartement avec sa fille, a-t-il ajouté. Son compagnon et père de l'enfant, un médecin, se trouvait alors sur son lieu de travail.
Selon une source proche de l'enquête, la soeur de la meurtrière présumée se trouvait sur le pallier devant la porte de l'appartement et a entendu le bébé pleurer. Mais elle n'a pu entrer dans l'appartement qu'après le drame et a vu sa nièce gisant au sol, dans l'arrière-cour bétonnée.
Elle a aussitôt alerté les pompiers, qui se sont rendus sur place et n'ont pu que constater que la petite fille n'avait pas survécu à sa chute d'une vingtaine de mètres.
Heureuse d'avoir un enfantPour une source proche de l'enquête, il ne s'agit pas d'un drame lié à la misère sociale. Le couple vivait dans un bel appartement, dans le centre de Toulouse.
Dans l'immeuble, plusieurs voisins ont fait part de leur stupéfaction. Le couple semblait équilibré et heureux d'avoir un enfant, selon plusieurs témoignages.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS