Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le centriste Jean-Louis Borloo a déclaré dimanche qu'il renonçait à se présenter à l'élection présidentielle de 2012 en France. L'ancien ministre de l'Ecologie était crédité d'environ 7% d'intentions de vote dans les sondages.

"Cette dynamique des centres n'est pas à mon avis suffisante pour porter une candidature (...), pour être présent au second tour de la présidentielle", a déclaré le président du Parti radical dans le journal de 20 heures sur TF1.

"En mon âme et conscience, j'ai considéré que ce serait une candidature qui apporterait plus de la confusion que des solutions", a-t-il ajouté. "C'est plus facile d'être candidat (...), je crois que c'est plus responsable de prendre la position que je prends."

Inspirateur de l'Alliance républicaine, écologiste et sociale (Ares), Jean-Louis Borloo avait déclaré le mois dernier être "dans la dernière ligne droite" avant sa déclaration de candidature.

ATS