Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

France: Cécile Duflot se lance pour la présidentielle de 2017

L'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot rejoint deux autres candidats pour la primaire chez les Verts français (archives).

Keystone/AP/Francois Mori

(sda-ats)

L'ancienne ministre française du Logement Cécile Duflot annonce, dans une lettre publiée samedi par Libération, qu'elle sera candidate à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) en vue de l'élection présidentielle de 2017. La primaire est prévue fin octobre.

"Au travers de la primaire de l'écologie, j'ai décidé de concourir à l'élection présidentielle de 2017", dit-elle dans cette lettre adressée aux adhérents écologistes. "Rien ne nous sera donné. Rien ne nous sera épargné. L'espace est mince. Mais il existe", ajoute-t-elle. "Tout a été fait et sera fait pour nous écarter: la bataille à venir s'annonce rude. Y compris pour recueillir les 500 signatures nécessaires (...) Nous devons tenir bon".

A 41 ans, la députée de Paris rejoint dans la course à la primaire écologiste l'eurodéputée et ancienne directrice de Greenpeace France, Michèle Rivasi, qui a annoncé début août sa candidature, et l'eurodéputé Yannick Jadot qui s'est dit prêt à y participer.

Elle avait renoncé en 2012

Les prétendants à la primaire ont jusqu'à la fin du mois d'août pour obtenir le parrainage de 36 des 240 conseillers fédéraux d'EELV, requis pour participer au scrutin prévu fin octobre qui sera ouvert aux adhérents et aux sympathisants.

En 2012, Cécile Duflot s'était effacée en faveur de l'ancienne juge d'instruction Eva Joly, en expliquant ne "pas avoir les épaules assez larges pour porter seule une telle charge". Mais depuis un an, le ton a changé et la députée n'a pas dissimulé ces derniers mois son envie de se lancer dans la course à la présidentielle.

Mme Duflot a quitté le ministère du Logement en mars 2014 lorsque Manuel Valls s'est installé à Matignon. Elle n'a depuis pas mâché ses mots contre le premier ministre et François Hollande, à qui elle a reproche de s'être éloigné du socle de sa victoire en 2012. Lors de la dernière présidentielle de 2012, la candidate écologiste Eva Joly avait recueilli 2,31% des voix.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.