Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Danielle Mitterrand, veuve de l'ancien président français François Mitterrand, est décédée à l'âge de 87 ans à Paris dans la nuit de lundi à mardi. Souffrant de problèmes respiratoires, elle avait été hospitalisée vendredi et placée en coma artificiel.

Soutien aux peuples kurde, tibétain, à Cuba, au sous-commandant Marcos (Mexique), partage équitable de l'eau ou dénonciation de l'esclavagisme: les causes qu'elle a ardemment défendues étaient nombreuses.

Née le 29 octobre 1924 à Verdun, dans l'est de la France, elle avait rejoint la résistance à l'Allemagne nazie à 17 ans comme infirmière bénévole.

Capitaine "Morland"

Elle avait rencontré le capitaine "Morland", alias François Mitterrand, également engagé dans la résistance à Cluny, dans la maison familiale où s'était réfugié son père. Elle l'a épousé le 27 octobre 1944. Ils ont eu trois enfants: Pascal décédé peu après sa naissance, Jean-Christophe et Gilbert.

Entraînée dans le tourbillon de la politique, elle a refusé de se laisser enfermer dans le protocole quand son mari a été élu président. Elle a utilisé la tribune que lui offrait sa place d'épouse du chef de l'Etat pour se consacrer à la défense des droits de l'homme.

En 1986, elle a créé la fondation France-Libertés, à la tête de laquelle elle a inlassablement multiplié les actions humanitaires. Elle a écrit plusieurs livres, dont son best-seller "En toutes libertés" (1996) et "Le livre de ma mémoire" (2007).

ATS