Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme" contre la soeur de Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban, en mars. La jeune femme s'est dit "fière" de son frère dans un documentaire diffusé dimanche soir sur M6.

L'enquête vise à vérifier les conditions dans lesquelles Souad Merah de s'est exprimée, a-t-on appris lundi de source judiciaire. La femme a été filmée en caméra cachée alors qu'elle parlait avec un proche dans le reportage.

Evoquant les voyages de Mohamed Merah en 2010 et 2011, elle reconnaît avoir dit aux enquêteurs qu'il se rendait en Algérie alors qu'elle savait qu'il partait vers d'autres destinations, notamment l'Afghanistan.

Valls condamne

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a condamné ces propos "avec la plus grande fermeté". "Bien que tenues dans le cadre d'une conversation privée, ces paroles ne peuvent qu'être perçues comme une apologie du terrorisme et de l'antisémitisme et une provocation à la haine religieuse et raciale", a-t-il écrit.

Des avocats des parties civiles ont demandé que la jeune femme s'explique sur ses déclarations, notamment le fait d'avoir délibérément caché aux enquêteurs les différentes destinations de son frère Mohamed.

Radicalisation

Dans le même temps, dans un livre à paraître mercredi, Abdelghani, l'aîné de la fratrie, dénonce le rôle de son frère Abdelkader, mis en examen pour complicité, dans la radicalisation de Mohamed.

Abdelkader Merah a reconnu avoir été présent lors du vol du scooter utilisé pour les tueries, mais a nié avoir été au courant des projets de son cadet. Or, selon l'ouvrage du frère aîné, intitulé "Mon frère, ce terroriste", Abdelkader aurait endoctriné le "tueur au scooter", selon des extraits publiés par "Libération".

Mohamed Merah, 23 ans, a assassiné dans le sud-ouest de la France trois militaires les 11 et 15 mars, puis trois enfants et un père de famille dans une école juive le 19 mars. Lors du siège de son appartement qui devait conduire à sa mort le 22 mars, le jeune homme s'est revendiqué d'Al-Qaïda.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS