Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Harlem Désir, l'actuel numéro deux du Parti socialiste (PS) français, est le successeur désigné de Martine Aubry et de la direction du parti. Il devrait prendre la tête de la formation politique majoritaire lors de son congrès d'octobre.

Le député européen, âgé de 52 ans, l'a emporté sur son rival Jean-Christophe Cambadélis à l'issue d'un processus que la première secrétaire a présenté comme le fruit d'un "consensus", mais que ses détracteurs ont qualifié "d'adoubement".

Harlem Désir sera tête de liste de la motion ultra-majoritaire défendue par Martine Aubry et le premier ministre Jean-Marc Ayrault. Il est quasiment assuré d'être choisi lors du vote des militants le 18 octobre.

Le co-fondateur de SOS Racisme n'avait pas les faveurs de Martine Aubry, mais il a bénéficié dans les derniers jours du soutien appuyé de proches de François Hollande, qui semble avoir mis son poids dans la balance pour empêcher Jean-Christophe Cambadélis de l'emporter.

Cambadélis bon perdant

Jean-Christophe Cambadélis s'est montré bon perdant. "Je suis déçu mais pas défait", a-t-il dit sur son site. "J'appelle au rassemblement de tous derrière Harlem Désir, futur premier secrétaire du PS. Il s'installe dans une situation complexe qui va se compliquer. Il pourra compter sur moi!"

Martine Aubry se concentrera désormais sur sa mairie de Lille, après avoir vu Matignon lui échapper après l'élection de François Hollande.

Harlem Désir s'est présenté comme le candidat de la continuité, saluant le travail de rénovation entrepris par Martine Aubry, et a estimé que le parti pouvait "être utile" en "bousculant" parfois l'exécutif.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS