Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

François Hollande, élu dimanche pour représenter le parti socialiste à l'élection présidentielle en France en 2012, l'emporterait très largement sur Nicolas Sarkozy, avec 62% des voix au second tour, contre 38% au président sortant. C'est ce qui ressort d'un sondage de l'institut CSA paru mercredi.

Au premier tour, François Hollande recueille 35% des intentions de vote. Il est suivi de Nicolas Sarkozy à 25%, de la dirigeante d'extrême droite Marine Le Pen (16%) et du centriste François Bayrou (9%).

Selon l'institut, "l'ambition de Nicolas Sarkozy d'aborder en tête le second tour semble d'autant plus difficile à réaliser que 61% des Français excluent aujourd'hui de voter pour lui au premier tour". Au second tour, "d'excellents reports de voix à gauche, comme au centre" permettraient à François Hollande d'obtenir 62%.

D'autre part, 65% des personnes interrogées pensent que "le projet présidentiel que va porter François Hollande" est "plutôt au centre gauche", 19% l'estimant "vraiment à gauche".

Un parti "renforcé et rassemblé"

Pour 59% des Français interrogés, le Parti socialiste sort majoritairement "renforcé et rassemblé" des primaires qui ont vu la désignation dimanche de François Hollande, ancien patron du parti et tenant d'une ligne sociale-démocrate modérée.

Les socialistes français ont inauguré les 9 et 16 octobre un mode de désignation inédit pour leur candidat à l'élection présidentielle du printemps prochain: une primaire à l'américaine ouverte à tous les électeurs se reconnaissant dans les valeurs de la gauche. Elle a attiré plus de 2,7 millions de votants.

Quelque 61% des sympathisants de droite se déclarent d'ailleurs favorables au principe de primaires à droite pour la présidentielle de 2017.

ATS