Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une alarme incendie s'est déclenchée jeudi suite à un dégagement de fumée à la centrale nucléaire de Penly, dans l'ouest de la France, où deux départs de feu ont été maîtrisés. Selon Electricité de France (EDF), le réacteur s'est arrêté automatiquement.

"Il n'y a pas de blessé et l'événement n'a aucune conséquence sur l'environnement", a assuré jeudi un communiqué de l'opérateur. "A 13h15, les pompiers sont intervenus dans le bâtiment réacteur de l'unité de production no 2 de la centrale nucléaire pour éteindre deux départs de feu", précise le communiqué. EDF avait dans un premier temps parlé d'un "dégagement de fumée".

Intervention

L'opérateur a encore indiqué que "les équipes et les moyens de la centrale ont été mobilisés et une équipe d'intervention est entrée dans le local concerné pour inspecter l'ensemble des installations et constater qu'il n'y avait pas d'autres foyers".

"L'Autorité de sûreté nucléaire, la Préfecture de Région, la Sous-Préfecture de Dieppe et la Commission Locale d'Information (CLI) ont été immédiatement informées", a précisé encore EDF.

Le président de la CLI, Serge Boulanger, a ajouté avoir été informé en début d'après-midi par EDF "d'un dégagement de fumée au niveau d'une pompe d'alimentation d'eau qui se serait mise à fumer suite à un manquement d'huile, au niveau de l'enceinte du réacteur 2".

ATS