Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un jeune homme accusé d'avoir abattu sans mobile apparent son père, sa mère et ses deux frères en 2009 près d'Ajaccio, en Corse, a été acquitté samedi. La Cour d'assises des mineurs l'a reconnu irresponsable "en raison d'un trouble mental ayant aboli son discernement".

La cour a rendu son verdict après plus de cinq heures de délibération. L'avocat général avait requis 18 ans de réclusion.

Le procès s'est tenu à huis clos. Il a tourné autour de la question de la responsabilité de l'accusé, laissant les experts psychiatriques divisés et perplexes.

Dans la nuit du 11 au 12 août 2009, alors que ses parents et ses frères dormaient dans la maison familiale, le lycéen sans histoires âgé alors de 16 ans, s'était saisi d'un fusil à pompe et avait fait feu à six reprises. Il avait ensuite pris la fuite avec une somme en liquide et des montres de valeur dérobées dans un coffre-fort.

Il avait avoué les faits après s'être rendu chez son oncle maternel qui l'avait conduit à la gendarmerie. L'accusé n'a jamais fourni de motif à son geste.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS