Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - La justice française a définitivement interdit jeudi l'exposition anatomique "Our Body, à corps ouvert". La Cour de cassation a estimé que l'exhibition de cadavres humains à des fins commerciales était indécente et à ce titre illégale.
Déjà présentée à l'étranger - notamment à Bâle en 1997 -, ainsi qu'à Lyon et Marseille, l'exposition s'était ouverte le 12 février 2009 à Paris. Soupçonnant un trafic de cadavres de condamnés à mort chinois, deux associations, Ensemble contre la peine de mort et Solidarité Chine, avaient porté l'affaire en justice.
Dans ses attendus, la cour a retenu les motivations du juge de première instance. Aux termes de la loi, écrit-elle, les restes des personnes décédées doivent être traités avec respect, dignité et décence". Or, "l'exposition de cadavres à des fins commerciales méconnaît cette exigence."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS