Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'UMP a investi mercredi un de ses responsables locaux pour affronter le président du MoDem François Bayrou dans la deuxième circonscription des Pyrénées-Atlantique aux législatives de juin. Elle va également présenter un candidat face à l'autre député MoDem, Jean Lassalle.

L'UMP avait réservé en janvier, "par élégance", des investitures à des alliés potentiels dans une vingtaine de circonscriptions, dont celles de MM. Bayrou et Lassalle. Mais après l'annonce par le chef du MoDem de son vote "à titre personnel" pour François Hollande au second tour de la présidentielle, le patron de l'UMP Jean-François Copé a indiqué lundi que le parti présenterait un candidat contre lui.

Triangulaire

Le nom du président du mouvement Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT), Frédéric Nihous, qui avait soutenu Nicolas Sarkozy, a circulé un temps mercredi pour occuper ce poste. C'est finalement un responsable local de l'UMP, Eric Saubatte, qui a été désigné, avec pour instruction de se maintenir au deuxième tour s'il en a la possibilité, ce qui contraindrait François Bayrou à une triangulaire, a indiqué une des sources proches de l'UMP.

M. Lassalle aura pour sa part face à lui un autre responsable local de l'UMP, Marc Oxibar. Mais comme le député béarnais n'a pas appelé à voter Hollande, son adversaire se désistera automatiquement en sa faveur en vue du second tour des législatives.

ATS