Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le "souci d'apaisement" exprimé samedi par le gouvernement face aux opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes n'a pas atténué la colère dimanche sur place, après une nouvelle nuit d'affrontements "sporadiques". Les opposants, appuyés par des élus, exigent le retrait des forces de l'ordre avant tout dialogue.

"Le Premier ministre veut amener des mesures d'apaisement, alors que c'est lui qui a allumé des incendies partout", a lancé dimanche lors d'un point presse à Notre-Dame-des-Landes Dominique Fresneau, coprésident de l'Acipa, la principale organisation d'opposants au projet.

Celle-ci a appelé à une nouvelle mobilisation lundi dès 05h00 du matin pour "protéger les cabanes ré-occupées" face aux forces de l'ordre qui ont lancé une opération d'expulsion vendredi.

Délégation reçue

Ce dimanche midi, plus de 150 opposants ont organisé un grand pique-nique sur un terrain de Notre-Dame-des-Landes. Ils annoncent reprendre la construction de cabanes pour poursuivre leur lutte, alors que tout un campement de constructions illégales a été détruit samedi.

Une quarantaine d'élus de différents partis politiques ont manifesté dimanche contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes dimanche devant la préfecture de Loire-Atlantique, à Nantes.

Une délégation a finalement été reçue en préfecture. "Nous demandons à Manuel Valls et à Jean-Marc Ayrault d'ordonner le départ de toutes les forces de l'ordre qui sont stationnées sur le périmètre du projet d'aéroport. C'est le seul préalable au dialogue avec le gouvernement", a dit à la presse Françoise Verchère, du Parti de Gauche, coprésidente du collectif.

Commission de dialogue

Matignon a annoncé samedi soir la mise en place d'une "commission du dialogue" au sujet de l'aéroport, après deux jours de violents heurts entre forces de l'ordre et opposants.

Europe Ecologie-Les Verts, opposé au projet d'aéroport mais présente dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, a qualifié dimanche dans un communiqué cette annonce d'"excellente nouvelle".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS