Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

François Hollande continue de creuser l'écart avec Nicolas Sarkozy dans les intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle française. Un sondage BVA le crédite de 30%, devant le président sortant (26,5%). Selon une enquête CSA, le socialiste recueillerait 28% contre 25% pour Nicolas Sarkozy.

Selon l'enquête BVA pour "Le Parisien-Aujourd'hui en France", François Hollande gagne un demi-point, à 30% des intentions de vote. Avec 26,5%, le président sortant, l'UMP Nicolas Sarkozy, perd un point. Au second tour, le député de Corrèze continue de bénéficier d'une confortable avance sur Nicolas Sarkozy, avec 57% (+1 point) contre 43% (-1 point).

Concernant le premier tour, les deux favoris distancent toujours largement les autres candidats. Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, et Marine Le Pen, présidente du FN, qui se disputent la troisième place du scrutin, sont tous deux crédités de 14%.

Le leader du MoDem François Bayrou cède quant à lui deux points, à 10%, loin devant le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (2%, +1 point), la verte Eva Joly (2%, stable) et Philippe Poutou, du Nouveau parti anticapitaliste, (1,5%, + 0,5 point).

Un sondage CSA crédite pour sa part François Hollande de 28% des intentions de vote au premier tour, contre 25% pour le président sortant. Au second tour, le candidat socialiste est donné largement vainqueur, par 57% des voix (-1 par rapport à un précédent sondage CSA effectué les 16 et 17 avril) contre 43% (+1) pour M. Sarkozy.

Derrière les deux hommes, les scores de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon, tous deux donnés en léger recul, seraient dans un mouchoir de poche, avec 16% pour la première (-1) et 14,5% pour le deuxième (-0,5). En cinquième position, François Bayrou progresserait légèrement (+0,5), mais à 10,5% seulement.

Chez les autres candidats, Eva Joly est stable, à 2%, de même que Nicolas Dupont-Aignan (1,5%). Crédité de 1,5%, Philippe Poutou grignote un demi-point.

ATS