Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le comédien et humoriste français Mouss Diouf est mort dans la nuit de vendredi à samedi, à l'âge de 47 ans, "des suites d'une longue maladie", a annoncé son avocate. Il avait été révélé pour son interprétation de l'inspecteur N'Guma dans la série télévisée "Julie Lescaut".

Mouss Diouf avait été victime de deux accidents vasculaires cérébraux (AVC) en 2009 qui l'avaient laissé dans un état critique. Souffrant de séquelles physiques importantes, et privé de l'usage de la parole notamment, il avait par la suite été admis dans un centre de réadaptation fonctionnelle. Selon son producteur, l'état de santé de l'artiste s'était nettement dégradé au cours des derniers jours et il avait sombré dans le coma.

C'est sur la scène du Théâtre du Gymnase, à Paris, le 23 février 2009, pendant un one-man-show, que Mouss Diouf avait subi son premier AVC. Né à Dakar en octobre 1964 sous le nom de Pierre Moustapha Diouf, l'acteur était arrivé à Paris à l'âge de 3 ans. Il avait grandi à Bobigny, une banlieue du nord de Paris, où il avait obtenu un diplôme de serrurier.

Son physique imposant l'incitera à pratiquer la boxe, avant de raccrocher les gants et de se consacrer à la comédie. Vocation précoce ou signe du destin, Mouss Diouf avait joué peu avant son départ du Sénégal le rôle d'un enfant dans le film "Le Mandat", du célèbre romancier et réalisateur sénégalais Sembène Ousmane.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS