Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Le Sénat a entériné mardi par 177 voix contre 151 le texte sur les retraites mis au point lundi par une commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat. De son côté, le gouvernement français voyait mardi des signes d'essoufflement dans le mouvement de contestation.
Le texte, présenté par Eric Woerth, le ministre du Travail, sera alors définitivement adopté par le Parlement. Il n'est pas exclu que l'opposition saisisse le Conseil constitutionnel, ce qui retarderait la promulgation du texte.
Le groupe UMP au Sénat qui, contrairement à l'Assemblée, ne détient pas la majorité absolue, et la quasi-totalité du groupe de l'Union centriste (UC) ont voté pour. Les groupes de l'opposition de gauche ont voté contre. Les députés, eux, se prononceront mercredi.
Retour progressif à la normale
Après des semaines de tension, le conflit sur cette réforme, qui recule l'âge minimal de départ à la retraite de 60 à 62 ans, en est à un "tournant", a affirmé la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, saluant un "retour graduel à la normale".
Trois des douze raffineries françaises qui étaient toutes en grève depuis 10 ou 15 jours ont voté la reprise du travail. Amélioration aussi dans les dépôts de carburant, malgré le blocage de deux sites mardi matin: au total, une dizaine de dépôts (sur 219), rattachés aux raffineries en grève, restaient bloqués.
Dans les transports, la mobilisation semblait aussi se tarir. Une grande partie des liaisons nationales étaient assurées. A l'international, des liaisons étaient encore annulées mais le service était normal vers la Belgique, la Grande-Bretagne et l'Allemagne.
Les éboueurs de Marseille ont également repris le travail mardi après 14 jours de grève. Près de 10'000 tonnes de déchets s'étaient accumulées dans les rues de la deuxième ville du pays (sud).
Mardi, en dépit des vacances scolaires pour les jeunes étudiants ont été appelés à se mobiliser. Entre 4 et 7 universités (sur 83) étaient perturbées et des rassemblements prévus dans plusieurs villes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS