Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

François Hollande a été aspergé mercredi de farine par une jeune femme, alors qu'il participait à une réunion publique organisée par la Fondation Abbé Pierre, à Paris. Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, également présent, a par ailleurs été hué.

L'incident a eu lieu alors que le candidat socialiste à l'élection présidentielle se trouvait à la tribune en train de signer un "contrat pour une nouvelle politique du logement" proposé par la fondation.

La jeune femme a été immédiatement plaquée au sol par le service de sécurité de François Hollande. Ce dernier a ensuite disparu pendant un quart d'heure avant de dire quelques mots à la presse.

"Il y a d'autres moyens de montrer sa contestation, je reste toujours ouvert au dialogue", a-t-il déclaré. Dans un tract qu'elle transportait, l'"enfarineuse" dit être "victime de très graves atteintes à (s)es droits humains".

Le président de la Fondation Abbé Pierre, Patrick Doutreligne, a protesté à la tribune contre ce geste. Il a également condamné les huées qui ont accompagné l'arrivée de l'invité suivant François Hollande, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino.

ATS