Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les restes des quatre Suisses tués dans le crash d'un avion d'affaires vendredi en France voisine ont été retrouvés, ont indiqué dimanche les enquêteurs. Ceux-ci ont désormais commencé à ramasser les débris de l'appareil.

"L'ensemble des restes des corps ont été enlevés depuis midi, ils vont maintenant faire l'objet de prélèvements ADN", a expliqué à l'AFP le lieutenant-colonel de gendarmerie Dominique Fraysse. Les enquêteurs français étaient épaulés par un service suisse spécialisé dans l'identification des corps.

Le travail d'identification des corps, très dégradés, va probablement durer "plusieurs semaines", a-t-il poursuivi, ajoutant que des proches des victimes étaient venus sur les lieux de l'accident.

Les enquêteurs ont également commencé dimanche à ramasser les débris de l'appareil, un travail crucial pour déterminer les causes de l'accident au terme d'une enquête qui "sera de très longue haleine", a-t-il indiqué.

Conditions climatiques

L'appareil, un Pilatus PC-12 de la compagnie Air Sarina, s'est écrasé vendredi soir sur un plateau de la commune de Solemont. Quatre Suisses se trouvaient à bord selon le plan de vol: un pilote de 57 ans, une jeune femme de 20 ans, un homme de 36 ans et un autre de 51 ans.

L'avion d'une capacité d'une dizaine de personnes avait décollé d'Anvers, en Belgique, et se dirigeait vers Saanen (BE), où il était stationné. Les causes de l'accident sont encore inexpliquées même si "les conditions climatiques ont probablement joué un rôle", selon le procureur de la République de Belfort, Alexandre Chevrier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS