Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Le Parlement français a définitivement adopté la réforme très contestée des retraites après le vote final du texte par l'Assemblée nationale mercredi et celui du Sénat mardi. Et ce en dépit d'un vaste mouvement de protestation.
Cette approbation a été obtenue par 336 voix contre 233 à l'Assemblée nationale. La veille, le Sénat avait confirmé son vote positif de la réforme qui recule de 60 à 62 ans l'âge minimal de départ à la retraite.
Les deux chambres du Parlement français avaient déjà approuvé une première fois cette réforme phare du président Nicolas Sarkozy. Ce deuxième vote ouvre la voie à la promulgation de la loi, prévue à la mi-novembre. La promulgation du texte par le président français permettra de la mettre en oeuvre.
Cette réforme est très vivement contestée depuis des mois par l'opposition et les syndicats qui ont organisé plusieurs journées de grèves et de manifestations depuis le printemps. Une nouvelle journée d'action est prévue jeudi.
Ces deux dernières semaines, des grèves reconductibles dans le secteur de l'énergie ont notamment provoqué des pénuries de carburant et le pays a frôlé la paralysie. Mais le mouvement donnait cette semaine de nets signes d'essoufflement.
Le président français Nicolas Sarkozy espère désormais pouvoir tourner une longue et douloureuse page sociale, pour entrer dans une nouvelle phase politique, marquée en particulier par un remaniement gouvernemental.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS