Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Liliane Bettencourt, héritière du fondateur de L'Oréal et troisième fortune de France, va être placée sous tutelle, le plus haut niveau de protection judiciaire. La milliardaire, âgée de 88 ans, souffrirait de "démence mixte" et de la maladie d'Alzheimer.

Une juge de Courbevoie (Hauts-de-Seine) a ordonné lundi le placement sous tutelle de Mme Bettencourt à la demande de sa fille, sur le fondement d'une expertise médicale. Cette décision a été prononcée contre l'avis du parquet.

La milliardaire va être placée sous la tutelle de son petit-fils aîné. Ses biens et son patrimoine seront placés sous la tutelle de sa fille Françoise Meyers et de ses deux-petits fils, ont indiqué les avocats des parties, après l'audience.

Appel des avocats

Liliane Bettencourt est considérée comme la troisième fortune de France et 15e au monde avec environ 17 milliards d'euros, selon des classements de "Challenges" et "Forbes".

La mise sous tutelle a pris effet immédiatement, même si l'avocat de Liliane Bettencourt a demandé la suspension de cette décision au tribunal de Nanterre. La juge a ordonné une "exécution provisoire".

Soulagement

"Notre action n'a toujours été guidée que par l'unique volonté de voir leur mère et grand-mère véritablement protégée. Que la justice les ait aujourd'hui entendus est pour eux un immense soulagement", ont écrit Françoise Meyers et ses enfants.

L'état de vulnérabilité de l'héritière, atteinte d'une maladie neurologique qui affecte sa mémoire, son raisonnement et favoriserait des décisions sous influence, a été établi par un examen médical contraint réalisé lors d'une visite-surprise chez l'intéressée début juin.

ATS