Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La France compte plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines d'islamistes radicaux capables de passer à l'action comme le groupe démantelé samedi, a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Il y aura "sans doute, peut-être" d'autres interpellations.

Onze personnes, dont près de la moitié ont été interpellées à Cannes, restaient en garde à vue lundi matin deux jours après un vaste coup de filet dans la mouvance islamiste radicale. Le leader présumé du groupe a été tué lors de son interpellation.

M. Valls a salué le "travail tout à fait exceptionnel" de la police sur "un groupe, une cellule, un réseau dangereux qu'il fallait neutraliser". Ce groupe "est passé à l'acte" le 19 septembre lors de l'attentat contre un commerce cacher de Sarcelles, près de Paris, a-t-il ajouté.

"Menace très sérieuse"

"Nous devons considérer cette menace comme très sérieuse et il faut s'y attaquer", a déclaré Manuel Valls sur RTL, soulignant que c'était la deuxième fois que de jeunes Français étaient impliqués dans des actions armées en France, après l'affaire Merah.

Il a laissé entendre qu'il y aurait d'autres arrestations dans le démantèlement de cette présumée cellule. "Il faut pousser les investigations, en savoir plus, connaître le rôle de chacun. Il y aura sans doute, peut-être, d'autres arrestations", a-t-il poursuivi.

"Nous savons qu'il y a plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines, d'individus qui sont capables de s'organiser comme le groupe qui vient d'être démantelé", a-t-il estimé.

Pour le ministre de l'Intérieur, "d'autres cibles étaient sans doute visées" et "l'enquête essaiera de le démontrer" tout en invitant à la prudence sur les résultats de celle-ci. Il s'est par ailleurs demandé si d'autres membres ne voulaient pas "aller faire le jihad dans un autre pays".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS