Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry n'entrera pas au gouvernement français de Jean-Marc Ayrault, a indiqué mercredi son entourage. Son nom avait été cité à maintes reprises pour occuper le poste de Premier ministre, ou à défaut, un super ministère de la Jeunesse et de l'Education.

Le site internet du quotidien "Le Monde" écrit que sa présence "n'aurait pas de sens" à partir du moment où elle n'est pas à Matignon, ce que l'entourage de la maire de Lille a confirmé à l'AFP.

Au lendemain de sa nomination, le nouveau Premier ministre français Jean-Marc Ayrault s'attèle à la composition de son gouvernement. Les noms des nouveaux ministres doivent être proclamés en fin de journée.

Le nouveau locataire de Matignon a été nommé sans surprise, malgré l'évocation d'une ancienne condamnation pour des faits de favoritisme. Il est entré en fonction après la passation de pouvoir avec François Fillon à 10h00.

Un gouvernement paritaire

Agé de 62 ans, le député-maire de Nantes, président du groupe PS à l'Assemblée nationale, devra abandonner du même coup tous ses mandats, conformément aux exigences du nouveau chef de l'Etat. M. Fillon a lui quitté l'Hôtel de Matignon, au lendemain du départ de l'Elysée de Nicolas Sarkozy, dont il aura été le seul chef de gouvernement.

Jean-Marc Ayrault devra constituer sa nouvelle équipe - objet de nombreux scénarios - en respectant l'équation fixée par François Hollande: un gouvernement paritaire entre hommes et femmes, intégrant les nouvelles générations et des représentants de la diversité.

Ce gouvernement, dans lequel devrait entrer l'écologiste Cécile Duflot, sera probablement remanié en fonction des résultats aux législatives de juin.

ATS