Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'eurodéputée Nadine Morano a annoncé vendredi qu'elle se présenterait à la primaire pour désigner le candidat de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017. L'ex-ministre de Nicolas Sarkozy a assuré sur BFM TV qu'elle voulait faire entendre sa voix.

Mme Morano a indiqué qu'elle comptait défendre ses positions sur la question des migrants alors que son parti apparaît divisé sur les solutions à apporter à cette crise humanitaire. L'élue du parti Les Républicains a notamment plaidé pour la création d'un service public de reconduite à la frontière mutualisé avec l'Union européenne.

Elle s'est attiré des critiques dans son propre camp en invoquant la Seconde guerre mondiale pour inviter les migrants à "se battre plutôt que de fuir".

Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire et Xavier Bertrand sont déjà sur la ligne de départ des primaires à droite, dont le premier tour se déroulera le 20 novembre 2016.

Nathalie Kosciusko-Morizet a récemment indiqué qu'elle se prononcerait en 2016 sur sa participation, ou non, au scrutin. Mais le maire de Londres, Boris Johnson, a dit sur France Inter que la députée LR lui avait confié qu'elle se présenterait.

ATS