Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mario Balotelli a une nouvelle fois été surpris à "une vitesse excessive" au volant d'une Ferrari sur une autoroute près de Padoue, dans le nord de l'Italie, a indiqué mardi la police routière.

L'attaquant italien de Nice n'en est pas à sa première infraction.

Une patrouille de la police routière de Vicence a suivi et arrêté samedi après-midi une Ferrari et une Lamborghini circulant à très grande vitesse en direction de Venise sur l'autoroute A4, qui traverse le nord de l'Italie, a révélé mardi "Il Giornale di Vincenza".

Le journal évoque une vitesse de 200 km/h, un chiffre un peu exagéré selon la police qui s'est contentée d'évoquer un excès de vitesse de plusieurs dizaines de km/h au-dessus des 130 autorisés. Au volant du bolide italien immatriculé en France: Mario Balotelli, tandis qu'un ami à lui conduisait la Lamborghini immatriculée en Italie.

Le footballeur italien est tellement coutumier du fait qu'il avait déjà perdu 10 points sur son permis en 2011 (le permis italien en compte 20), avant de collectionner 18 amendes pour excès de vitesse en 2012 et 2013, le plus souvent sur cette même autoroute A4.

Mais à la différence des fois précédentes, Super Mario a fait profil bas et présenté calmement ses excuses, a précisé la police. Il a pu repartir, tout comme son ami, au volant de sa voiture, après avoir payé une amende et perdu 5 points de permis.

ATS