Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - La crainte d'une paralysie de l'économie en France s'est renforcée mardi, avec un durcissement du mouvement de contestation de la réforme des retraites dans les secteurs stratégiques de l'énergie et des transports. La 6e journée d'action a été marquée par des violences par des groupes de jeunes.
Le nombre des manifestants dans tout le pays a atteint mardi 1,1 million de personnes selon la police et 3,5 millions selon le syndicat CGT, soit une mobilisation globalement comparable au niveau record atteint le 12 octobre.
Le Sénat continuait à examiner le projet de loi à marche forcée et entend siéger jusqu'à dimanche si la guerre d'amendements menée par l'opposition oblige les sénateurs, qui veulent achever le processus jeudi, à jouer les prolongations. Le président Nicolas Sarkozy a répété mardi que cette réforme était essentielle et qu'elle serait menée à son terme.
Le mouvement de grève continue lui à se durcir, en particulier dans les raffineries et les transports, provoquant des pénuries de carburant et risquant de paralyser l'économie. Prenant la mesure de la gravité de la situation, le chef d'Etat français en a appelé mardi à la "responsabilité de l'ensemble des acteurs".
Il a prévenu qu'il prendrait des mesures contre les blocages dans les raffineries et pour "garantir l'ordre". Avec l'ensemble des douze raffineries du pays en grève et une vingtaine de dépôts pétroliers sur 219 bloqués, près de 4000 station-services sur 12'500 étaient "en attente d'approvisionnement", selon le ministre de l'Ecologie et de l'Energie Jean-Louis Borloo.
Sur le front de l'éducation, près de 400 lycées connaissaient des perturbations ou étaient bloqués, alors que l'entrée en force des lycéens et des étudiants dans le mouvement fait craindre la multiplication des débordements aux autorités.
Des affrontements ont opposé jeunes et forces de l'ordre près d'un lycée de Nanterre, dans la banlieue parisienne. A Paris, une lycéenne a été blessée par l'explosion d'un scooter après un feu de poubelle. A Lyon, on a assisté à des scènes de guérilla urbaine accompagnées de pillages de magasins.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS