Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dominique Strauss-Kahn sera entendu mardi par les enquêteurs de Lille, dans le nord de la France, dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton. L'ex-directeur du Fonds monétaire international (FMI) devrait être placé en garde à vue.

L'ancien ministre socialiste peut être assisté d'un avocat lors de cette garde à vue, qui peut durer jusqu'à 48 heures, a-t-on précisé de source proche du dossier. La convocation est arrivée en fin de semaine au domicile parisien de Dominique Strauss-Kahn.

Le nom de l'ancien favori dans la course à la présidentielle française a été cité il y a plusieurs mois dans ce dossier de proxénétisme et d'abus de biens sociaux impliquant des hommes d'affaires et des policiers. Selon eux, M. Strauss Kahn aurait participé à des parties fines organisées par certains d'entre eux. Plusieurs personnes ont été inculpées dans cette affaire.

DSK avait demandé à plusieurs reprises à être entendu dans cette affaire, pour pouvoir se défendre. Il pourrait être entendu comme simple témoin ou placé en garde à vue par les enquêteurs, qui lui en signifieront le motif à son arrivée. Le placement en garde à vue lui permettra de bénéficier de la présence d'un avocat dès la première heure.

ATS