Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un couple chinois qui a reconnu en avoir tué et dépecé un autre avant d'éparpiller les corps dans le bois de Vincennes, près de Paris, a été inculpé mardi et écroué, selon une source judiciaire. Il est aussi soupçonné d'avoir assassiné le bébé de ses victimes.

La dépouille de l'enfant n'a pas été retrouvée. L'homme et la femme ont été mis en examen pour homicides involontaires et pour homicide involontaire aggravé.

L'affaire a débuté le 7 juin, quand deux joggeuses ont découvert dans le bois une jambe "sans vêtement et coupée à la cheville" en état de décomposition, selon une source proche de l'enquête. Une première partie de torse humain coupé au niveau des jambes et de la tête a ensuite été retrouvée vendredi.

Aveux

Samedi soir, un couple de Chinois s'est présenté à la police et a avoué "de manière très décousue" le meurtre d'un autre couple de Chinois dont il gardait le bébé.

Ils ont affirmé qu'un différend sur la disparition de cet enfant, mort dans des conditions apparemment accidentelles, avait "dégénéré" en dispute. Ils ont dit aux policiers avoir tué ce couple et découpé les corps.

Dimanche, sur indication des suspects, une seconde partie de tronc humain a été découverte au bois de Vincennes. Selon des sources proches de l'enquête, le couple de suspects s'est enfui en Chine après les faits avant de revenir en France, "pris de remords".

ATS