Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme furieux d'avoir été éconduit d'une discothèque dans la nuit de samedi à dimanche, en plein coeur de Lille au nord de la France, est revenu devant l'établissement et a ouvert le feu avec une arme de guerre: deux personnes ont été tuées et six autres blessées.

Connu des services de police, le suspect, qui semble avoir agi seul, n'a pas été interpellé mais il était activement recherché dimanche matin. Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait ouvert le feu vers 03h00 depuis l'extérieur de la discothèque, après en avoir été éconduit une première fois par le videur.

Les deux personnes décédées sont une employée qui tenait le vestiaire, situé à l'entrée de la boîte de nuit, et un client, a-t-on appris auprès de la préfecture du Nord. Quatre autres personnes ont été blessées et transportées à l'hôpital de Lille. De nombreuses douilles étaient visibles jusqu'au milieu de la rue.

Située en plein centre de Lille, cette discothèque est réputée calme. Son accès était barré à l'aube par des cordons de police, derrière lesquels ont été évacués les clients de l'établissement, certains recouverts d'une couverture de survie.

Une mare de sang

"On était sur la piste de danse quand on a entendu une détonation. Il y a eu un gros mouvement de foule. Tout le monde s'est précipité vers le côté de la grande salle, avant de monter à l'étage", a raconté un témoin, selon lequel il y avait "environ 200 ou 300 personnes" à l'intérieur au moment des faits.

"J'ai d'abord cru que c'était un pétard. Je suis allé à l'entrée voir ce qui se passait et j'ai vu une personne étendue par terre baignant dans une mare de sang", poursuit-il. "On a cru que c'étaient des bouteilles qui cassaient. Après on a compris que c'était des impacts de balle et des armes à feu", témoigne un autre client de cette discothèque "généralement calme".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS