Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 500 pompiers luttaient dimanche contre un incendie qui, alimenté par un fort mistral, a déjà ravagé 450 hectares de végétation autour d'Orgon, dans le sud de la France. Le feu avait débuté dans la nuit de samedi à dimanche sur le sommet d'une crète, dans une zone de barres rocheuses.

Dimanche à l'aube, un camping voisin, accueillant 70 personnes, a été évacué de manière préventive, ont dit les pompiers.

Un important panache de fumée noire au-dessus de la zone de l'incendie était visible à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde et des cendres étaient portées par le vent jusqu'au centre de Marseille.

Terrains agricoles touchés

Le feu a été stoppé dans l'axe du vent mais les 500 pompiers continuaient eux de lutter sur ses flancs.

Après avoir brûlé des zones de garrigue et de pinède, l'incendie, dont l'origine reste inconnue, a atteint dans la journée de dimanche des terrains agricoles.

L'incendie a également touché la commune voisine de Sénas où une habitation a été détruite en zone agricole. Il était attisé par un vent violent avec des rafales de 70 à 90 km/h.

200 autres pompiers prévus

Les effectifs devaient être renforcés en fin de soirée par des colonnes de sapeurs-pompiers de l'Hérault et de Rhône-Alpes pour porter à 700 le nombre de pompiers mobilisés sur ce foyer.

Les sapeurs-pompiers sont dotés d'importants moyens aériens: sept Canadair, deux Tracker, un avion Dash et deux hélicoptères bombardiers d'eau.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS