Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Epinglé par le "Canard enchaîné" pour d'importantes factures de cigares, le secrétaire d'Etat chargé du Grand Paris, Christian Blanc, a concédé l'existence d'une "surconsommation" surprenante dans son ministère. Il a annoncé l'ouverture d'une enquête.
"J'ai le sentiment d'être tombé dans un traquenard, je pense que vous vous en apercevrez d'ici quelque temps", a-t-il dit. Selon l'hebdomadaire satirique, des factures d'un total de 12'000 euros ont été réglées depuis juillet 2009 par le Trésor public pour des commandes de cigares hauts de gamme au nom du cabinet de Christian Blanc, un grand amateur de Havane.
Interrogé par le "Canard enchaîné", il a indiqué n'avoir découvert ces dépenses que le 8 juin et réglé depuis de sa poche la part qui lui revenait, à savoir 3500 euros.
"J'ai, sur la base d'un audit engagé il y a quelques semaines après avoir mis fin aux fonctions de mon précédent chef de cabinet, constaté des surconsommations, dont j'ai été le premier surpris", a-t-il dit mercredi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS